NOTRE BLOG

Une communauté, un blog
N’hésite pas à faire entendre ta voix en publiant ici sur des sujets qui te passionnent

Comment agir ensemble et au quotidien pour l’égalité hommes-femmes ?

Comment agir ensemble et au quotidien pour l’égalité hommes-femmes ?

  • ImagesFéminisme

  • Images 02 Avr, 2020

  • Images Comments

Et si on pouvait tous agir pour une société plus juste car plus égalitaire ? Des gestes à portée de main, à portée de mots, qui m’ont été soufflés lors d’une table ronde organisée par WomenLiftUp. Une réflexion inspirante que j’ai voulu partager avec toi.

L’égalité hommes-femmes, l’affaire de tous

Féministes ensemble

Avertissement : ce texte défend le Féminisme avec un grand « F », le féminisme rassembleur. Esprits négatifs et séparatistes s’abstenir !

Bien souvent, quand le mot « féminisme » est lâché, la première réaction est celle de la fuite et de la crispation pour les uns, de la violence et de la haine pour les autres. Le féminisme a longtemps eu (et a encore, dans une moindre mesure) une image négative. Les féministes seraient des harpies pleines de rage prônant le rejet de l’autre et l’opposition des « unes contre les uns ».

Fort heureusement, ce n’est pas ma conception du féminisme ni celle de la plupart des femmes et des hommes. Je vise ici également les hommes qui ne se sentent pas féministes, mais qui se découvriront peut-être l’être après avoir lu ces quelques mots, partagés par une conjointe, une sœur, une amie.
Le féminisme n’est pas une guerre qui opposerait deux camps, celui des femmes à celui des hommes. C’est un mouvement, un élan défendant, par l’action de tous, l’amélioration et l’extension des droits et du rôle de la femme dans la société… Des droits des femmes hissés au même niveau que « les droits de l’homme ».

La femme est un homme comme un autre

Les « droits de l’homme », ceux pour lesquels hommes et femmes ont lutté, côte à côte, il y a plus de deux siècles…
Les femmes auraient-elles pêché par excès de confiance ou de naïveté ? Ont-elles mal interprété l’objectif de la lutte ? Se sont-elles battues pour les droits du seul genre masculin et non pour ceux de l’Homme au sens de « l’humain » ?

Force est de constater, qu’aujourd’hui, l’égalité des droits de l’homme reste un vœu pieu. La femme, pourtant homme puisque humaine, souffre encore de nombreuses inégalités dans bien des domaines. Il est plus que temps de mettre fin à cette ambivalence des « droits de l’homme » et d’agir ensemble, main dans la main, pour une société plus égalitaire et donc plus juste.

L’égalité c’est finalement l’affaire de tous.

Des gestes simples au quotidien

Chacun a le pouvoir d’agir

Je t’entends déjà : « C’est bien beau de vouloir agir pour l’égalité… mais comment faire ? Je n’ai aucun pouvoir. Je ne fais pas les lois, moi, et je ne peux pas changer le monde… » On l’a vu, la loi existe. L’égalité des droits est inscrite depuis bien longtemps dans nos lois. À quoi bon une loi si elle n’est pas respectée ?
Alors, c’est bien à moi, à toi, simple citoyen(ne), entrepreneur(euse), salarié(e), fonctionnaire, père/mère, frère/sœur d’agir et de contribuer à mon/ton niveau.

Et parce que les petits ruisseaux font les grandes rivières, WomenLiftUp a organisé une table ronde sur le thème des gestes au quotidien pour l’égalité hommes-femmes. Un simple échange pour se rendre compte que chaque geste peut avoir de l’impact.

Les pistes de réflexion vont certainement te surprendre. Tu te diras peut-être : « Quoi ? C’est tout ? C’est pas la révolution ! C’est pas comme ça qu’on va la gagner l’égalité ! » Et pourtant, si tu portes un regard objectif sur ta vie, je suis certaine que tu ne fais pas certains de ces petits gestes. Et qu’en les faisant tu commenceras, à ton échelle, avec ta famille, tes amis, tes collègues, à planter des petites graines.

Agir pour plus d’égalité dans le couple

Certaines femmes vivent mal leur situation d’épouse, de compagne, de mère. Elles portent, bien souvent, le poids trop lourd de certaines responsabilités. Ces responsabilités, elles les ont prises – ou on les leur a données -, sans discussion préalable, par simple répétition d’une éducation, par pur mimétisme.
Certains hommes se sentent démunis. Leur femme, « qui a pourtant tout pour être heureuse… »,  n’est pas épanouie. Ils tentent de l’aider, plus ou moins (mal)adroitement et se font rabrouer.

Combien de femmes se sentent, en réalité, rabaissées quand leur conjoint leur demande : « Que puis-je faire pour t’aider ? »
Lui, pense bien faire.Elle, pense : « Mais pour qui se prend-il à vouloir jouer les héros ? M’aider… finalement, ça veut bien dire que ça devrait être à moi de faire… »

Un mot d’ordre pour mettre l’égalité en route : le dialogue !
Se parler, s’écouter, communiquer, c’est le début de la prise de conscience.

Communiquer :

  • c’est permettre à l’autre de prendre conscience qu’une situation est subie, alors qu’il pensait qu’elle était normale ;
  • c’est valoriser le travail domestique, qui n’est pas rémunéré ;
  • c’est prendre conscience, pour la femme, qu’elle peut-être, elle-même, responsable de la situation dont elle souffre ;
  • c’est apprendre à déléguer et à accepter que l’autre fasse différemment, peut-être imparfaitement selon nos critères, l’essentiel étant qu’il fasse ;
  • c’est aboutir à une répartition plus équilibrée des tâches ménagères (chacun fait sa part) et sortir du cercle infernal (l’une fait, l’autre l’aide) ;
  • c’est parvenir à plus d’égalité dans le couple.

Transmettre et porter l’égalité plus loin

La prise de conscience doit finalement servir de levier pour nous pousser à agir autrement. Autrement que ce que nous avons appris à travers notre éducation, à la maison ou sur les bancs de l’école (je t’invite à regarder attentivement les illustrations des manuels scolaires…). Autrement, également, que ce que nous dicte la société via la publicité, la télévision, le cinéma, le monde du travail…

Une façon simple d’agir ? Transmettre l’égalité.

Transmettre l’égalité à nos enfants :

  • Nous sommes des modèles pour nos enfants. Montrons-leur comment nous, parents, agissons quotidiennement pour l’égalité à la maison.
  • Laissons-les (ou guidons-les pour) choisir leurs activités culturelles, ludiques ou sportives en dehors de toute considération de genre.
  • Ne laissons pas s’installer le langage et les attitudes sexistes, même si nos ados « ne voient pas le problème et que tout le monde parle comme ça »…

Transmettre l’égalité à notre entourage, famille et amis :

  • Profitons des moments festifs pour donner l’exemple de l’égalité. Monsieur n’est pas forcément le spécialiste de l’apéritif. Madame ne doit pas être la seule à se lever pour servir et desservir les plats.
  • N’alimentons pas une discussion aux propos sexistes même si « c’est pour rire ».
  • Lançons des discussions et partageons nos expériences de lecture sur le sujet de l’égalité (je te conseille Des hommes justes d’Ivan Jablonka)…

Transmettre l’égalité à nos collègues :

  • Suggérons de supprimer les réunions tardives car, on le sait tous, ce sont des réunions auxquelles de nombreuses mères de famille ne pourront pas assister.
  • Redonnons systématiquement la parole à la victime de manterrupting

Tu vois, agir pour l’égalité au quotidien, ça n’a rien de bien compliqué.

J’ai bien conscience, qu’au-delà de ce quotidien, tu peux rencontrer des situations où agir pour l’égalité hommes-femmes peut te sembler plus difficile. La violence physique ou verbale, le harcèlement de rue ou au travail, la discrimination salariale… Je reste toutefois persuadée que les gestes du quotidien peuvent avoir un impact sur la prise de conscience collective.
Alors, agissons ensemble !

Stéphanie Saint Jean

 

Leave a Reply

20 − seize =