NOTRE BLOG

Une communauté, un blog
N’hésite pas à faire entendre ta voix en publiant ici sur des sujets qui te passionnent

Se développer personnellement grâce au sens du collectif

Se développer personnellement grâce au sens du collectif

  • ImagesDéveloppement personnel

  • Images 05 Mai, 2020

  • Images Comments

Aujourd’hui plus que jamais, les défis sont collectifs.

C’est un des enseignements majeurs de la crise sanitaire actuelle.

Depuis près de deux mois, nous agissons individuellement pour servir un objectif collectif, endiguer la pandémie.

Rester à la maison, respecter les gestes barrières, c’est agir dans l’intérêt collectif.

Le sens du collectif ce n’est donc pas seulement travailler en équipe, ça implique aussi un sens éthique, un désir de faire fonctionner les choses ensemble.

Nous t’expliquons comment nous avançons et nous développons personnellement ensemble, grâce à notre sens aigu du collectif.

Développer son intelligence collective

S’inspirer des fourmis

As-tu déjà observé le va-et-vient autour d’une fourmilière ?

Lorsque les éclaireuses partent à la recherche de nourriture dans un environnement inconnu, elles tâtonnent, slaloment, prennent des chemins différents.

Quand l’une d’elles trouve une source de nourriture, elle retourne à la fourmilière en semant, non pas des cailloux comme le Petit Poucet, mais des phéromones, un moyen de communication très efficace.

Ce signal attire ses congénères, qui vont peu à peu abandonner leur route pour rejoindre la voie désignée.

C’est ainsi que toute la colonie se retrouve sur un seul et même chemin, gagnant en temps et en efficacité.

L’intelligence individuelle des fourmis ne leur permet pas de trouver directement le trajet le plus court vers une source de nourriture.

Ce n’est que grâce aux nombreuses interactions entre les individus qu’elles adoptent un comportement collectif bénéfique.

Un bel exemple de communication positive et d’intelligence collective.

Avec nos membres, nous fonctionnons un peu comme des fourmis.

Nous ne libérons pas de phéromones ? mais nous apportons chacune notre expérience, nos connaissances, notre sensibilité, notre créativité… au service de la communauté et de chacune de ses membres prises individuellement.

Se booster collectivement

Comment fonctionnes-tu lorsque tu as un projet, qu’il soit personnel ou professionnel ? Définis-tu uniquement les grandes lignes puis « advienne que pourra » ? Es-tu du genre à gérer toute seule ou à t’entourer d’un bataillon d’amis ou de collègues pour régler le moindre détail ?

Nous avons remarqué combien l’expérience du brainstorming est efficace.

Une fois par mois, nous nous réunissons pour parler tour à tour de nos projets, évoquer nos avancées et fixer nos objectifs pour la prochaine séance.

Le fait de discuter collectivement de notre projet nous stimule et nous pousse à aller constamment de l’avant.

Cela ne veut pas dire que nous ne rencontrerons plus aucune embûche sur notre route, mais, collectivement, la résolution de problèmes semble moins lourde à porter et la motivation est décuplée.

Et ça t’est certainement arrivé d’avoir l’impression d’être face à un mur infranchissable ou d’être paralysée par la peur de ne pas y arriver ou de mal faire.

Comment gères-tu dans ces cas-là ?

Nous, on se coache collectivement, dans le cadre d’une séance qu’on appelle le BoosTogether.

Pour faire court, on aide une membre en difficulté en utilisant la méthode du codéveloppement. La séance est animée par une coach certifiée et c’est ultra efficace. D’ailleurs, si tu veux en savoir plus, nous t’invitons à lire BoosTogether, notre intelligence collective au service de tes projets.

Brainstormer n’est pas la seule façon de se développer personnellement grâce au sens du collectif.

Partager, transmettre, échanger des valeurs et des connaissances

Comme nous le disions plus haut, faire partie d’une équipe n’est pas suffisant.

Si tu ne penses qu’à ta réussite individuelle, tu n’avanceras pas collectivement.

Au-delà de nos projets individuels, nous partageons des valeurs.

La concurrence n’a pas sa place chez nous.

Animer un atelier, donner une interview, prendre la parole lors d’une rencontre en présentiel, écouter, conseiller, encourager, donner un feedback, mais également « refaire le monde » autour d’une table ronde, parler d’un livre, d’un film…

Il y a mille et une façons de partager ses compétences et de stimuler son intelligence  en échangeant sur des sujets qui nous passionnent.

Nos ateliers sont animés essentiellement par nos membres et pour nos membres.

Pourquoi ?

Pour que chacune puisse transmettre ses connaissances, son savoir, son expertise.

Tu as des compétences en marketing, tu es passionnée de taekwondo ? C’est génial ! Cela intéressera certainement nos membres qui, à leur tour, pourront t’apporter beaucoup sur des sujets aussi variés que la communication, le bien-être, le cinéma, la prise de parole, les valeurs, le biomimétisme, les bons gestes en cuisine…

Chacune donne et chacune reçoit.

C’est un cercle vertueux.

Les échanges sont une source infinie de richesse.

Surtout, tu constateras, qu’au-delà de ces partages, ces échanges te poussent à sortir de ta zone de confort, à oser et finalement à te développer pleinement.

S’exposer, oser, combattre le syndrome de l’imposteur

Organiser un workshop, répondre à une interview, prendre la parole en public… des moyens simples de transmettre ses compétences.

Tellement simple, a priori, que nos membres peuvent créer leurs événements en quelques clics seulement sur notre plateforme.

Ça, c’est pour la technique.

Pour le reste, s’exposer peut être un véritable un véritable défi, voire un cauchemar pour certaines.

Combien de fois avons-nous entendu :

« Ce que j’ai à dire ne va intéresser personne »,

« Mon domaine de compétence ne parle à personne »,

« Je ne peux pas prendre la parole en public, je vais être ridicule »…

Ça te dit quelque chose ? Fais-tu partie de ces femmes qui n’arrivent pas à se défaire de ce compagnon désagréable et un peu trop collant, le syndrome de l’imposteur ?

Alors quand on n’ose pas, mais qu’on a la chance de faire partie d’une communauté de femmes passionnantes, on fait un pas après l’autre.

On assiste à un atelier, on écoute une interview…

On apprend énormément sur les personnes et des domaines dont nous ignorions tout ou presque.

On voit combien c’est intéressant et surtout combien les réactions du public sont positives et bienveillantes, combien les membres sont reconnaissantes d’avoir vécu une nouvelle expérience.

On gagne peu à peu en confiance et en assurance.

Et, un jour, on se lance à son tour, chacune à sa façon, mais on avance.

Il y a celles qui restent spectatrices, mais qui prennent la parole, osent quelques conseils.

D’autres iront encore plus loin…

On se dit que notre intervention ne sera peut-être pas parfaite, mais on se lance.

Une façon d’adresser un pied-de-nez à notre syndrome de l’imposteur et de faire un premier pas…

Le premier pas est toujours le plus difficile, d’autres viendront.

L’ambition de WomenLiftUp c’est finalement d’offrir une scène de théâtre à ses membres pour que chacune puisse s’y produire et s’y exprimer.

Alors, prête à rejoindre la troupe ?

Leave a Reply

trois × 2 =