NOTRE BLOG

Une communauté, un blog
N’hésite pas à faire entendre ta voix en publiant ici sur des sujets qui te passionnent

Pourquoi les femmes ont-elles moins de temps pour se former, acquérir des compétences et évoluer dans leur carrière professionnelle ?

Pourquoi les femmes ont-elles moins de temps pour se former, acquérir des compétences et évoluer dans leur carrière professionnelle ?

  • ImagesFéminisme

  • Images 30 Oct, 2019

  • Images Comments

C’est l’histoire de Sarah…

Sarah se lève tous les matins à l’aube, se prépare, prépare le petit déjeuner et réveille sa petite tribu.

Entre celui qui ne veut pas se lever, celle qui passe un temps infini à s’habiller (entre un tee-shirt et une chaussette, il est toujours plus amusant de faire autre chose) et celle qui réclame qu’on lui fasse des tresses alors que l’horloge tourne, Sarah tente de garder son calme tout en répétant en boucle : « Allez ! On va être en retard ! ».

Une fois la porte de la maison fermée, Sarah pousse un soupir de soulagement… Ce matin, pas besoin de remonter les étages quatre à quatre pour le sac de sport oublié, ou de chercher frénétiquement le livre égaré, malicieusement caché sous le lit.

Les enfants déposés à l’école, Sarah arrive enfin au travail.

À peine sortie du travail, Sarah court récupérer ses enfants. Sa fille lui donne l’invitation d’anniversaire reçue de sa meilleure amie en lui criant joyeusement qu’il faut répondre « oui » tout de suite et acheter le cadeau avant samedi, son fils lui remet des feuilles volantes qui traînent au fond de son sac depuis deux jours et qu’il faut absolument retourner à la maîtresse pour le lendemain.

Et c’est parti : on file à la guitare pour l’une, à la danse pour l’autre, en passant par le parc pour occuper le troisième, et sur le chemin il faudra encore s’arrêter faire quelques courses parce qu’il manque toujours un truc pour le repas du soir !

Une fois enfin tous rentrés à la maison, Sarah prend ses quartiers dans la cuisine, prépare le bain et s’assure que les devoirs sont faits.

Entre 20h et 21h, elle couche tout son petit monde – les uns après les autres – et peut enfin finir de ranger la cuisine et lancer une machine à laver !

Cette histoire vous parle ?

Cela ne m’étonne pas.

L’histoire de Sarah c’est finalement l’histoire d’un grand nombre de femmes !

Nous sommes tous d’accord pour admettre que les femmes effectuent encore beaucoup de tâches non rémunérées et subissent souvent seules la charge mentale qui en découle.

Alors tu vois, c’est vrai que dans ces conditions, il est plus compliqué de trouver du temps pour apprendre, se perfectionner ou participer à la vie économique et politique !

Les mentalités doivent changer : les femmes doivent apprendre à déléguer, les hommes doivent faire, les entreprises ne doivent pas pénaliser les hommes qui font et la société ne doit pas stéréotyper dès l’enfance.

Leave a Reply

vingt + neuf =