NOTRE BLOG

Une communauté, un blog
N’hésite pas à faire entendre ta voix en publiant ici sur des sujets qui te passionnent

Laura Couto Rosado

Laura Couto Rosado

  • ImagesPortrait

  • Images 27 Nov, 2020

  • Images Comments

Laura Couto Rosado serait-elle polymathe comme un certain Léonard de Vinci ? Ce qui est sûr, c’est que cette designer accomplie manie aussi bien les arts que les sciences et les technologies. Elle se distingue aussi par sa fascination pour la nature qu’elle traduit dans ses œuvres et son engagement pour une viticulture respectueuse de la biodiversité.

Une artiste genevoise saluée sur la scène internationale

Diplômée en design produit et titulaire d’un master en media design de la HEAD de Genève, Laura est aujourd’hui une artiste internationalement reconnue.
Son palmarès est impressionnant.

Consacrée à la Villa Noailles en 2014, elle a, depuis, remporté de nombreux prix prestigieux dont le Grand prix de la Design Parade à Hyères en 2015 et le Collide Pro Helvetia en 2017. Des distinctions qui lui ouvrent les portes d’institutions d’excellence telles que la Cité de la céramique à Sèvres, la Rong Design Library à Hangzhou ou encore le CERN à Genève.

Elle est également accueillie avec enthousiasme dans des salons et festivals internationaux comme le Passagen à Cologne, D’Days à Paris et OFFF à Moscou.
Et son approche artistique la conduit à présenter sa vision du design lors de conférences renommées dont la TEDx du Max Planck Institute à Stuttgart et le SXSW à Austin.

Un art inclassable entre design, sciences et technologies

Laura puise son inspiration dans les phénomènes naturels, l’univers scientifique et l’ingénierie. Sa créativité débridée donne naissance à des œuvres hybrides.
L’artiste passionne et interroge. Sa vision du design et de l’objet d’art interpelle.

Les trois mois passés au CERN lui ouvrent le champ des possibles. Cette plongée dans le monde scientifique aiguise sa connaissance des phénomènes quantiques.
Elle y explore matériaux, textures, couleurs et crée des objets qui rappellent les particules élémentaires.

Loin de l’objet purement décoratif, Laura façonne des œuvres qu’elle veut non seulement fonctionnelles mais aussi vivantes. Elle détourne alors les technologies de leur fonction initiale pour réactiver notre lien avec la nature. Une mise en scène qui nous invite à prendre pleinement conscience des phénomènes du vivant.
À l’image de ses fameuses veilleuses telluriques imaginées lors de sa résidence d’artiste à Sèvres. Des veilleuses en porcelaine, connectées et munies de LED. Un objet d’art qui s’allume au rythme des vibrations de la Terre et nous rappelle qu’elle est vivante, en perpétuel mouvement.

Une alliance avec les artistes de la vigne

En insatiable exploratrice, Laura pousse sans cesse de nouvelles portes. Et la dernière l’a menée au milieu des vignes suisses.

Il faut avouer que Laura s’est initiée très tôt à l’œnologie. Aujourd’hui son nez et son palais ont analysé et dégusté plus de 1 000 vins.

Mais pas question pour elle de s’attarder sur n’importe quel type de production vinicole. En grande amoureuse de la nature, elle concentre son expertise sur des vins authentiques, cultivés et mis en bouteille dans des conditions respectueuses de l’environnement.

Une passion et une vision qu’elle partage avec son mari, Séan Langlois. Ensemble ils ont créé Soulwines avec l’ambition de promouvoir des vins suisses, artisanaux, issus de l’agriculture biologique et durable. Une culture de la vigne qui laisse le temps au temps, n’épuise pas la terre et respecte le calendrier lunaire.

Une production pensée comme une œuvre d’art pour aboutir à des vins aux propriétés aromatiques incomparables. La promesse d’une expérience sensorielle unique.
Et, tout comme elle a su créer des alliances entre design et sciences, Laura poursuit son rêve de combiner son goût pour l’art, la nature et le vin.

 

Découvre ici d’autres portraits de femmes passionnantes et inspirantes.

Leave a Reply

dix-neuf − dix =